Catégories
LGBT Lifestyle

Cette publicité politique ridiculement offensive comprend même une vieille femme crachant sur un couple gay / Nation LGBTQ

Le couple gay avec l'enfant

Le couple gay dans l'annonce avec l'enfant qu'ils ont adoptéPhoto: Capture d'écran / YouTube

Une annonce ridiculement homophobe impliquant une vieille dame crachant sur un couple gay qui a adopté un enfant est diffusée en Russie avant le vote des amendements constitutionnels.

Une femme enregistre une vidéo dans l'annonce, qui se déroule en 2035. Elle est dans un orphelinat et elle montre un garçon. Un homme entre et salue le garçon, et tout semble aller bien.

Connexes: Vladimir Poutine dit qu'il n'autorisera pas les familles LGBTQ ou les mariages en Russie

L'homme quitte l'orphelinat avec le garçon et se tient devant la porte avec la femme qui filme et une vieille dame qui y travaille. Et c'est là que l'annonce devient sinistre.

Le garçon se tourne vers l'homme et lui demande où se trouve sa nouvelle mère.

La nouvelle «maman» semble être un homme portant un jean, une veste bouffante et du maquillage, des indices visuels pour montrer qu'il est féminin.

La femme qui enregistre a l'air choquée quand elle le voit, le petit garçon a l'air triste et l'homme dit au garçon: "Ne t'énerve pas."

Le papa maquillé sort ensuite une petite robe de la voiture, ce qui implique qu’ils vont forcer le garçon à s’habiller comme une fille pour le «recruter».

La vieille dame qui travaille à l'orphelinat crache vers les hommes et s'éloigne avec dégoût.

"Voici ta nouvelle maman", dit l'homme. "Ne vous fâchez pas."

"Quelle Russie choisissez-vous?" dit une voix off. «Décidez de l'avenir du pays. Votez pour les amendements à la constitution. »

L'annonce atrocement homophobe vise à renforcer le soutien à un ensemble d'amendements constitutionnels qui seront soumis au vote en Russie le 1er juillet. L'un des amendements est une interdiction constitutionnelle du mariage homosexuel.

Les amendements ont été poussés par le président russe Vladimir Poutine et lui permettraient également de se représenter deux fois de plus.

"Les responsables de Poutine ont complètement perdu la tête au sujet de l'homosexualité", a tweeté le politicien d'opposition Alexei Navalny, selon le Moscow Times.

L'annonce est financée par un groupe appelé "Patriot", qui a défendu l'annonce et a déclaré qu'ils "ne faisaient pas campagne contre les homosexuels" mais "défendaient l'institut de la famille comme l'union d'un homme et d'une femme" dans un communiqué publié plus tôt ce mois-ci. .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *