Catégories
LGBT Lifestyle

Deux voyous ont tenté de voler un couple gay dans une agression homophobe pleine de haine

Un homme a produit un couteau et a lancé des insultes homophobes lors d'un vol à New York – mais il a ensuite été mis au sol par le couple gay qu'il a attaqué.

Ricky Bellevue et Trevel Parrish ont approché le couple gay Kelson Akomolafe et Edward Hoard et ont commencé à leur crier des abus homophobes mardi dernier (7 juillet), le New York Daily News rapports.

Bellevue aurait appelé le couple "f ** king fagots" et leur aurait dit de "retourner dans votre pays". Il a ensuite sorti un couteau à manche rouge et a insisté pour qu'ils remettent leurs affaires.

Le couple a tenté d'ignorer leurs agresseurs, mais ils ont persisté.

Le voleur a crié des abus homophobes au couple gay avant de sortir un couteau lors de l'attaque de New York.

"Maintenant, je vais vous voler deux fagots!" Cria Bellevue avant d'attaquer les hommes. L'agresseur a attaqué Akomolafe et Parrish s'est approché d'eux par derrière avec une longue lame d'argent.

«Je l'ai entendu dire« attrape le sac, attrape le sac », a déclaré Hoard, se référant à un sac Louis Vuitton qu'Akomolafe portait.

C'est pourquoi je suis venu en Amérique, où je peux m'exprimer et exprimer ma sexualité, et montrer qui je suis quand je marche dans la rue.

Bellevue a essayé de voler le sac, mais Akomolafe n'allait pas le lâcher aussi facilement. Il a commencé à lutter avec son agresseur et a subi des blessures au visage et à la main au cours du processus.

Incroyablement, le couple gay a réussi à repousser leurs agresseurs – et au moment où cinq policiers sont arrivés sur les lieux, ils étaient retenus.

Les hommes ont réussi à retenir les voleurs, mais l'un d'eux a été arrêté par la suite.

Cependant, leur lutte ne s'est pas arrêtée là – la police a également arrêté Akomolafe.

«J'ai été détenu pour la première fois de ma vie. J'ai eu la chance de ne pas verser de larmes. Après tout cela, comment puis-je avoir des menottes aux mains? La procédure était écrasante. »

Il a ensuite été libéré, mais le couple a dû passer des heures à répondre aux questions de la police.

Ils sont encore sous le choc de cet horrible incident et sont choqués d'avoir été pris pour cible à cause de leur sexualité par les voleurs.

"C'est pourquoi je suis venu en Amérique, où je peux m'exprimer et exprimer ma sexualité, et montrer qui je suis quand je marche dans la rue", a déclaré Akomolafe.

"Personne, pas même dans mon pays d'origine (Nigeria), ne s'est jamais approché de moi et ne l'a dit", a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *