Stéroïdes

Corps et performances

STEROIDES ANABOLISANTS

Qu'est ce que c'est
La testostérone est l'hormone mâle produite par le corps humain.
Elle a 2 activités :
• Anabolique (croissance musculaire et synthèse des protéines)
• Androgène (activité virilisante)

Les stéroïdes anabolisants sont des composés synthétiques issus de la testostérone qui a été modifiée chimiquement de manière à altérer l'équilibre entre ses effets anaboliques et androgènes en vue de stimuler développement et performance musculaire.
On les rencontre sous plusieurs formes : flacons, ampoules, comprimés, patch, gel.

Historique
Les substances censées améliorer les performances ont été utilisées depuis des centaines d'années. L’utilisation des stéroïdes date d'avant même leur identification et leur isolement.
Par exemple, un neurologue du 19ème siècle s'est injecté des extraits de testicules de chien et de cochon d'inde et en a noté des effets bénéfiques.
Leur découverte date de 1931. Un couple de chimistes, juifs allemands est parvenu à synthétiser pour la première fois de la testostérone en 1939 et a reçu un prix Nobel pour cela (qu'Hitler à l'époque leur obligea à refuser).

Indications
Depuis leur découverte ils ont été utilisés dans certaines pathologies :
• stimulation de la moelle osseuse (dans le cadre de leucémies)
• retard de croissance (en association avec la GH, l’hormone de croissance)
• stimulation de l’appétit et préservation de la masse musculaire chez les patients dénutris (cancer, HIV)
• retard pubertaire
• contraception chez l'homme
• lutte contre effets de l'andropause
• lutte contre baisse de libido (lors d'un déficit en testostérone documenté parfois)
• traitement de l'hypogonadisme prouvé cliniquement et biologiquement

Contre-indications
Ils sont contre indiqués en cas de :
• cancer de la prostate (effet aggravant mais pas inducteur)
• adénome prostatique
• cancer du sein chez l'homme
• avant la puberté
• insuffisance cardiaque, rénale, hépatique
• état d'agressivité
• allergie
• grossesse

Produits utilisés en France
Les médicaments français sont :
• Androtardyl® (enanthate) en injection musculaire
• Nebido® (undecanoate) en injection musculaire
• Pantestone® en comprimés
• Androgel® en gel
• Andractim® en gel
• Testopatch® en patch
• Intrinsa® (en cas de baisse de la libido chez la femme ménopausée) en patch

Les stéroïdes trouvés à l'étranger ou sur le marché noir leur sont souvent préférés pour leurs effets anaboliques plus puissants.

Produits étrangers
Comme : Deca®, Durabolin®, Dianabol®, Primobolan®, Sustanon®, Trenbolone®, Winstrol®.
Ces stéroïdes diffèrent par leur durée d’action, leur mode de prise, leurs effets indésirables.
On peut les trouver au marché noir (salles de sport), sur des sites internet, dans certains pays (avec ou sans ordonnances).
Certains sont davantage utilisés pour bâtir de la masse musculaire : Deca, Dianabol, Sustanon.
D'autres, pour perdre de la masse grasse : Primobolan®, Winstrol®...

Utilisations non médicales
Il n'existe pas à notre connaissance d'études sur le sujet en France, contrairement aux pays anglo-saxons.

Aux USA, les utilisateurs d'anabolisants sont essentiellement des hommes hétérosexuels d'environ 25 ans qui ne font pas de bodybuilding en compétition ni de sport de haut niveau. Ils les utilisent à visée esthétique. Ce sont les usagers de « drogues » les plus éduqués de l'ensemble des usagers de substances illicites, 74% ont un niveau d'études secondaires. Ils ont tendance à utiliser plus de médicaments que le reste de la population et n'acceptent pas l'idée du risque de danger mortel des anabolisants. Ils se méfient des médecins. 56% n'en ont pas parlé à leur médecin. 92% estiment que leur médecin n'a pas les connaissances suffisantes.

Les stéroïdes anabolisants sont utilisés pour bâtir de la masse musculaire, augmenter la force et l'endurance, perdre de la masse grasse.
Ils sont plus efficaces lorsqu'ils sont utilisés avec une alimentation riche en protéine, associés à un exercice musculaire intense et régulier.

Ils peuvent être utilisés par voie orale ou par injection intra-musculaire. Certains ont une action lente, d’autres une action rapide. Ils sont parfois associés. Ils sont utilisés sous forme de cycles de manière à minimiser les effets secondaires : 6-8 semaines le plus fréquemment, jusqu'à 10 semaines parfois.

Leurs effets androgènes peuvent être recherchés notamment chez les transsexuels « femme -> homme », en vue d’une virilisation.

Effets indésirables
Ils peuvent déjà être liés à l’injection : douleur au point d’injection, hématome du à une mauvaise technique d'injection (geste, localisation, aiguille non adaptée...)
Le partage de flacons et des aiguilles peut être source de transmission d’infections telles que les hépatites B et C et le VIH.
Le marché noir est inondé de contrefaçons. Certains contiennent des huiles végétales ou substances dangereuses. Parfois, l'eau stérile vendue avec n'est pas stérile...

Autres
• réaction d'hypersensibilité (allergie).
• système nerveux : nervosité, agressivité (parfois grave) et surtout dépendance psychique
• digestif : diarrhées, crampes
• raucité de la voix
• peau : alopécie (perte de cheveux), acné, épaississement de la peau
• urologie : gynécomastie (sein qui grossissent), augmentation de la fréquence des érections, altération de la libido
• prise de poids, rétention d'eau, augmentation du cholestérol
• sang : augmentation de sa viscosité et de l’hématocrite
• foie : insuffisance hépatique
• effets cardio-vasculaires: hypertension artérielle, hypertrophie ventriculaire gauche, infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux

Certains utilisent d’autres médicaments pour lutter contre certains effets secondaires :
• contre la gynécomastie : Tamoxifène, qui bloque les récepteurs aux œstrogènes.
• contre la perte de cheveux : le Finasteride ou Propecia
• contre la transformation en œstrogène : inhibiteur de l'aromatase
• contre la baisse de sécrétion de testostérone après une cure : gonadotrophine chorionique

Stéroïdes et HIV
Il est admis qu'ils ont un effet bénéfique, recherchés pour lutter contre la perte de poids, augmenter la masse musculaire, lutter contre la lipodystrophie.

Mais attention à la potentialisation des effets secondaires des trithérapies et des stéroïdes lorsqu'ils sont utilisés en même temps.
Ex :      Reyataz® : atteinte hépatique majorée
            Truvada® : atteinte rénale majorée
            Norvir® : majoration des diarrhées
            Sustiva® : majoration des troubles de l'humeur

La loi
En France, les produits autorisés font parti des substances vénéneuses. Leur commerce, possession, utilisation sans ordonnance (prescription réglementée) est interdite.

Les substances issues du marché noir, non autorisées en France, sont interdites. Leur possession est passible de poursuites (au même titre que les autres drogues).
Ils sont fabriqués dans des pays étrangers et doivent passer les frontières en contrebande.

Certains pays ont une législation plus souple, on peut en effet les trouver en vente libre, sans prescription médicale en Thaïlande et au Mexique par exemple.

Certains produits sont à usage vétérinaire, et donc exposent l'utilisateur à d'autres type d'effets indésirables.

On peut trouver ces produits sur des sites internet dédiés. Parmi eux, certains commercialisent des produits issus des pays ou la législation est plus souple et peuvent garantir une relative authenticité. A l'opposé, certains sites commercialisent des produits issus de laboratoires clandestins (Indiens ou Chinois) et l'on peut douter de leur authenticité.

Un conseil : ne jamais acheter de produit, dont les fioles ne laissent apparaître que le nom, sans le nom du laboratoire et sans le numéro de série du flacon (numéro de série qui peut être vérifié sur le site internet du laboratoire pour juger de leur l'authenticité).

Conflits d'intérêts : l'auteur n'a pas transmis de conflits d'intérêts concernant les données diffusées sur cette page.

Page mise à jour le: 05 septembre 2013

Contact
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.