Catégories
LGBT Lifestyle

Les homosexuels devraient être brûlés vifs

L'animatrice de télévision égyptienne Hala Samir a utilisé son émission sur la télévision turque Watan TV pour dire que les personnes ayant des relations homosexuelles devraient être brûlées vives, jetées d'un immeuble ou lapidées à mort.

Samir, qui est également une influenceuse sur YouTube avec près de 60 millions de vues sur ses vidéos, a fait des commentaires plus tôt ce mois-ci.

Elle s'exprimait sur Watan TV, qui est basée à Istanbul, en Turquie, mais fait la promotion des Frères musulmans en Égypte. La confrérie appelle à l'introduction de la charia.

Elle a déclaré: «Ibn Abbas a cité le prophète Mahomet disant:« Si vous trouvez des hommes engagés dans un acte homosexuel – tuez l'actif aussi bien que le passif. » Ne commencez pas à demander: "Êtes-vous actif ou passif?" Tuez les deux.

«Les compagnons du prophète Mahomet ont unanimement convenu que les homosexuels devaient être tués, mais ils étaient en désaccord sur la méthode de mise à mort.

«Certains ont dit qu'ils devraient être brûlés vifs. C'était (le calife) Ali. Abu Bakr a soutenu cette décision. D'autres ont dit qu'ils devraient être jetés d'un endroit élevé et que cela devrait être suivi d'une lapidation. D'autres encore ont déclaré qu'ils devraient être lapidés à mort. Ali et Ibn Abbas étaient d'accord sur ce point.

«En ce qui concerne les filles – les gens demandent si la même décision s’applique au lesbianisme. Les savants islamiques ont déclaré, à l'unanimité, que le lesbianisme est interdit.

"Certains d'entre eux disent:" Je ne suis pas homosexuel, je suis gay. " Ils veulent que ça sonne bien. Non! Vous êtes homosexuel, sodomite et lesbienne. »

Le chien de garde basé à Washington DC, le Middle East Media Research Institute, a traduit ses commentaires.

Meurtre par lapidation au cours de la dernière décennie

En fait, les remarques de Samir dénaturent l’islam. Lors des premiers califes, peu après Muhammad, ils n'étaient pas d'accord sur ce qu'il fallait faire de l'homosexualité.

En effet, les preuves suggèrent que les sahabites (compagnons de Mahomet) ne pouvaient pas citer un dicton ou une décision de Mahomet à ce sujet.

De plus, l'Empire ottoman, siège du pouvoir dans le monde musulman, n'a pas considéré le sexe lesbien ou gay comme un tabou pendant des siècles. Ils ont statué officiellement que le sexe gay n'était pas un crime jusqu'en 1858.

Cependant, ces dernières années ont vu une nouvelle persécution draconienne des personnes LGBT + dans de nombreuses régions du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord.

Et, alors que les commentaires de Samir sont extrémistes même par rapport aux normes de la région, cette répression a inclus des meurtres du type qu'elle préconise, par l'État islamique. Plutôt que de brûler des homosexuels vivants, ils les ont jetés hors des bâtiments et lapidés à mort.

La Turquie et le Qatar sont les principaux partisans des Frères musulmans, maintenant l'organisation n'est plus au pouvoir en Égypte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *