Catégories
LGBT Lifestyle

Moment de fierté: Jason Collins marque en tant qu'athlète gay

Pour le mois de la fierté, nous avons dédié chaque jour de juin à un athlète ou un entraîneur individuel dont le moment brillant a changé les sports LGBTQ.

Aujourd'hui, pour le dernier de nos 30 moments de fierté, nous revisitons le 27 février 2014: le premier match de la NBA dans lequel Jason Collins a marqué des points en tant que joueur de basket pro ouvertement gay.

Jason Collins a pris le terrain au deuxième quart lors d'un match contre les Lakers de Los Angeles le 23 février 2014, portant le numéro 98 en l'honneur de Matthew Shepard. C'était son premier match depuis qu'il est devenu gay.

Comme Jim Buzinski l’avait signalé à l’époque, "Collins a été accueilli par des applaudissements polis et des fans debout, mais c’était, selon la parole d’un de mes amis reporter du New York Times," plutôt ho-hum. ""

C'était le résultat près d'un an après la sortie de Collins dans Sports Illustrated, le 29 avril 2013. Il est devenu le premier athlète masculin actif dans l'une des grandes ligues de sport professionnel à sortir publiquement gay.

«Je suis un centre NBA de 34 ans. Je suis noir. Et je suis gay », a écrit Collins dans SI.com. «Je ne voulais pas être le premier athlète ouvertement gay à jouer dans un grand sport d'équipe américain. Mais depuis que je suis, je suis heureux de commencer la conversation. J'aurais aimé ne pas être le gamin dans la salle de classe levant la main et disant: "Je suis différent". Si j'avais eu ma chance, quelqu'un d'autre l'aurait déjà fait. Personne ne l’a fait, c’est pourquoi je lève la main. "

Et le 27 février 2014, il a de nouveau levé la main, mais cette fois-ci en l'utilisant pour guider un ballon de basket dans le filet.

Brooklyn Nets contre Denver Nuggets

Jason Collins # 98 des Brooklyn Nets effectue un lancer franc lors d'un match contre les Denver Nuggets le 27 février 2014 au Pepsi Center de Denver, au Colorado.
Photo par Garrett W. Ellwood / NBAE via Getty Images

Collins a marqué trois points en seulement huit minutes de jeu ce soir-là lors de la victoire de 112-89 des Brooklyn Nets contre les Nuggets à Denver. Ce sont les premiers points pour Collins depuis sa sortie.

Cette nuit-là, il a également rencontré la famille Shepard. Ils l'ont remercié d'avoir choisi d'honorer Matthew et de l'encourager. Après le match, il leur a présenté son maillot # 98, ce qu'il a fait plus d'une fois.

Marriott International célèbre l'inclusion avec #LoveTravels dévoilement et fête de lancement

Jason Collins, au centre, avec Judy et Dennis Shepard.

Lorsque le maillot # 98 de Collins est devenu un vendeur à succès, la NBA a accepté de faire don d'au moins 100 000 $ du produit aux groupes LGBTQ GLSEN et à la Fondation Matthew Shepard.

Collins a pris sa retraite en 2014. Il a ensuite écrit dans The Players’s Tribune à propos de l'ironie que certaines personnes croient que les joueurs gays constituent une «distraction» pour les athlètes hétéros.

«Je ne m'étais jamais senti plus à l'aise pour jouer au basket que je ne l'étais en tant qu'homme ouvertement gay. Tu sais ce qu'est une vraie distraction? Maintenir un mensonge 24 heures par jour, sept jours par semaine, pendant la majeure partie de votre carrière, pendant la majeure partie de votre vie. L'énergie nécessaire pour cacher le stress, la honte et la peur d'être gay est un travail à temps plein. Avec tout cela enlevé, j'étais comme une nouvelle personne. »

Suivez Jason Collins sur Twitter en cliquant ici et cliquez ici pour le suivre sur Instagram.

Cliquez ici pour consulter les 30 moments de fierté de cette série.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *