L'un des bars gays les plus emblématiques du pays a annoncé mercredi qu'il fermerait définitivement son emplacement actuel en raison de la pandémie de coronavirus.

Le Stud est le bar gay le plus ancien de San Francisco et "connu dans tout le pays comme l'une des institutions bohèmes, sexistes et qui font de San Francisco un paradis gay", note NBC News.

"En raison d'un manque de revenus en raison de la pandémie de COVID-19, le bar historique annoncera qu'il fermera définitivement son établissement et organisera des funérailles en l'honneur de la fin d'une ère de vie nocturne LGBT", a déclaré Honey Maghogany. , l'un des 18 copropriétaires du bar et un ancien de RuPaul's Drag Race.

"Nous savions que nous devions déménager et nous avons cherché", a déclaré Mahogany. "Rien n'a été finalisé."

Avant la pandémie, le bar semblait être assez réussi et stable avec des files de clients décorés régulièrement enroulés autour de l'extérieur du bâtiment pour socialiser et attendre pour entrer, rapporte KTVU.

"Le Stud Collective ne prendra pas fin – il deviendra mobile, avec l'espoir de trouver un nouvel espace lorsque les choses se calmeront", a tweeté mercredi le sénateur californien.

Il a souligné que le bar a survécu au VIH et au coût de l'immobilier et que ces «espaces sacrés» doivent être protégés.

«C'est une tragédie. La pandémie menace la vie nocturne. Nous devons protéger ces espaces sacrés », a-t-il déclaré.