Les ambassades des États-Unis, du Royaume-Uni et du Canada en Russie ont hissé vendredi des drapeaux arc-en-ciel de la fierté sur leurs bâtiments à Moscou, défiant ainsi la loi du pays sur la « propagande gay » signée par Vladimir Poutine en 2013.

La loi interdit la « promotion » des « relations sexuelles non traditionnelles ». Toute personne reconnue coupable en vertu de la loi peut être condamnée à de lourdes amendes ou jusqu’à 15 ans de prison.

Dans une déclaration conjointe avec des collègues d’Australie, d’Islande et de Nouvelle-Zélande, les diplomates occidentaux ont déclaré que les actions affirmaient « l’engagement des pays à protéger les droits humains de tous les individus, y compris les personnes #LGBTI+ ».

« Malheureusement, les personnes LGBTI+ à travers le monde continuent d’être confrontées à la violence, au harcèlement et à la discrimination simplement à cause de qui elles sont », indique le communiqué. « Et les autorités chargées de l’application des lois ferment souvent les yeux sur les discours de haine et les crimes haineux qui prévalent encore dans de nombreux pays. »

Les ambassades à Moscou ont publié des photos de leurs drapeaux de la fierté sur les réseaux sociaux, avec le porte-parole de l’ambassade des États-Unis en Russie, Jason Rebholz, écrivant : « Aujourd’hui, l’ambassade des États-Unis en Russie honore les droits LGBT+ lors de la célébration du Jour du drapeau de la fierté. Les droits LGBT+ sont des droits humains. Les droits de l’homme sont universels. Tout le monde mérite de vivre une vie exempte de haine, de préjugés et de persécution. »

Le Twitter de l’ambassade des États-Unis a partagé une photo montrant l’ambassadeur récemment revenu John Sullivan hissant le drapeau arc-en-ciel et écrivant dans le tweet : « Aujourd’hui, l’ambassade des États-Unis en Russie honore les droits des LGBT+ lors de la célébration du Jour du drapeau de la fierté. Les droits LGBT+ sont des droits humains. Les droits de l’homme sont universels. Tout le monde mérite de vivre une vie exempte de haine, de préjugés et de persécution. »

Le compte rendu de l’ambassade du Canada montrait également du personnel diplomatique posant devant le leur.

« Personne ne devrait faire face à la violence ou à la discrimination pour être ce qu’il est », a tweeté l’ambassade du Canada à Moscou.

L’ambassade britannique à Moscou a ajouté : « Aujourd’hui, nous avons hissé le drapeau LGBT+ au-dessus de l’ambassade.

« Nous soutenons les droits et libertés de la communauté LGBT+ et nous nous opposons à toute discrimination. Chaque personne mérite d’être traitée avec respect.

Le Kremlin, qui a dénoncé l’année dernière les affichages du drapeau arc-en-ciel sur les bâtiments de l’ambassade comme étant illégaux en vertu de la loi russe, n’a pas encore commenté les observations du drapeau LGBT vendredi.

Les affichages du drapeau arc-en-ciel sont rares en Russie, où la « propagande homosexuelle envers les mineurs » a été interdite en 2013 et les attitudes intolérantes envers la communauté LGBT persistent.