Décider d’aller à l’université et de jouer au tennis dans une université catholique en tant que personne ouvertement gay était une décision avec laquelle j’ai dû lutter. En fin de compte, c’était la solution parfaite.

Il y a des stéréotypes en ce qui concerne les collèges ayant des affiliations religieuses et cela conduit à beaucoup de peur de la façon dont un athlète gay s’intégrerait. J’ai été élevé dans une famille très catholique à St. Joseph, Missouri, et j’ai fréquenté l’école primaire catholique et le dimanche. l’école tout au long de mon enfance.

Mais en vieillissant, j’ai réalisé que je n’étais pas investi dans tout ce qu’il fallait pour être catholique pratiquant. Quand il est venu à ma décision de transférer en 2018 dans une université et de poursuivre ma carrière sportive, j’avais quelques choses qui étaient importantes: le coût, l’emplacement et la taille, mais le plus important était une université qui m’accepterait pour qui j’étais et embrasse mon caractère unique.

L’Université Fontbonne à Saint-Louis, une école de la division III, a été instantanément une école qui s’est démarquée. L’université correspond à toutes les catégories que je recherchais, mais je me suis alors rendu compte que c’était une institution catholique. C’est quelque chose qui m’a fait me demander si ce serait le meilleur choix pour moi compte tenu de mon orientation sexuelle et de ne pas vouloir être forcé à pratiquer quelque chose dont je m’étais éloigné.

J’ai hésité, mais j’ai décidé de lui donner une chance car, bien que religieux, il correspondait globalement aux caractéristiques que je recherchais. J’ai pris la décision de signer ma lettre d’intention et de jouer au tennis à l’Université de Fontbonne.

Anh Nguyen joue au tennis.

Anh Nguyen dit qu’il a fait le bon choix de l’endroit où aller à l’université.
Université de Fontbonne

J’étais dans une situation où j’étais ouvert et ouvert sur mon orientation sexuelle et je ne savais pas dans quoi je marchais. Quand je suis arrivé sur le campus et que j’ai rencontré tout le monde, j’ai découvert que c’était une grande communauté de gens. Non seulement les gens étaient super gentils et accueillants, mais il y avait aussi une petite petite communauté d’athlètes qui font partie de la communauté LGBTQ +.

Personne dans mon équipe ne m’a traité différemment en fonction de mon orientation sexuelle. J’ai été accueilli à bras ouverts et traité comme tout le monde. Quand il s’agissait de mon entraîneur, il était toujours là pour moi quand j’avais besoin de lui, et j’ai pu construire une excellente relation avec tout le monde. Beaucoup d’équipes sur le campus se sont embrassées et on m’a même offert l’opportunité de participer à l’athlétisme pour faire des entraînements hors saison avec elles.

Après mon séjour là-bas quelques années, le département des sports a participé à l’initiative «One Team» de la Division III de la NCAA et a créé des groupes alliés. L’administration de l’athlétisme se souciait de l’apport des étudiants et embrassait notre diversité et offrait des opportunités inclusives pour tous. Si je n’avais pas profité de l’occasion pour donner une chance à l’Université de Fontbonne en raison de l’appartenance religieuse qui allait avec, je n’aurais pas fait de bons souvenirs avec une grande équipe.

Anh Nguyen célèbre son diplôme universitaire avec l'emblématique Gateway Arch de Saint-Louis en arrière-plan.

Anh Nguyen célèbre son diplôme universitaire avec l’emblématique Gateway Arch de Saint-Louis en arrière-plan.
Tyler Walker

Ce sont les gens qui composent une université, et non l’inverse, et j’étais heureux que les gens là-bas aient l’esprit ouvert et soutiennent ma sexualité et qui je suis. Je suis heureux d’avoir été ouvert à l’Université de Fontbonne, car cela m’a permis de me faire des amis et des coéquipiers pour la vie, ainsi que de tisser des liens avec des entraîneurs et des membres du personnel qui finiraient par être de grands mentors et des figures de soutien dans ma vie.

En raison de la pandémie de Covid-19, le programme de tennis a malheureusement été interrompu, mais j’ai eu la chance de rester actif et impliqué en poursuivant le programme d’athlétisme pour ma dernière année. Toutes les écoles ne seraient pas aussi accueillantes et je suis heureux que de nombreux membres du personnel sportif de Fontbonne le soient pour leurs athlètes.

Anh Nguyen, 21 ans, sera diplômée de l’Université de Fontbonne à St.Louis Missouri ce printemps avec un baccalauréat ès sciences en gestion d’entreprise et leadership.. Il faisait partie des équipes de tennis et d’athlétisme, ainsi que de la fraternité ODK et du comité d’inclusion et de diversité des étudiants athlètes. Il fréquentera l’Université de Floride à l’automne pour terminer sa maîtrise en communications. Il peut être joint par email (Nguyen323883@gmail.com), Twitter ou alors Instagram.

Éditeur d’histoire: Jim Buzinski

Si vous êtes une personne LGBTQ dans le sport et que vous voulez raconter votre histoire, envoyez un courriel à Jim (kandreeky@gmail.com)

Découvrez notre archive des histoires à venir.

Si vous êtes une personne LGBTQ dans le sport et que vous cherchez à vous connecter avec d’autres personnes de la communauté, rendez-vous sur VA! Espace pour rencontrer et interagir avec d’autres athlètes LGBTQ, ou pour Alliance de coaching pour l’égalité pour trouver d’autres entraîneurs, administrateurs et autres non-athlètes dans les sports.