Un combattant taliban monte la garde près d’une voiture endommagée après le tir de plusieurs roquettes à Kaboul le 30 août 2021. (WAKIL KOHSAR/AFP via Getty)

Un homosexuel afghan a été battu, violé et dévoilé à sa famille par les talibans alors qu’il tentait de fuir le pays.

L’homme, qui a reçu le pseudonyme de Hanan pour protéger son identité, a été pris pour cible par le groupe militant extrémiste alors qu’il tentait de trouver un chemin vers la sécurité, selon ITV Nouvelles.

L’incident s’est produit après que Hanan a commencé à parler à un homme sur les réseaux sociaux qui a promis qu’il l’aiderait à sortir d’Afghanistan.

Hanan a parlé à l’homme pendant trois semaines avant de le rencontrer – mais cela s’est avéré être une ruse élaborée. Là, il a été rencontré par deux membres des talibans.

Les hommes ont commencé à battre et à violer Hanan, et ont même exigé qu’il remette le numéro de son père afin qu’ils puissent l’appeler et lui dire que son fils était gay.

Artemis Akbary, une militante afghane des droits LGBT+ désormais basée en Turquie, a déclaré ITV Nouvelles que les talibans ment quand ils disent que leur nouveau régime sera plus tolérant que le précédent.

De plus, il pense que les médias sociaux permettront aux talibans de trouver et de tuer plus facilement que jamais des Afghans LGBT+.

« Ils créeront un compte de profil et tromperont les personnes LGBT+ en prétendant qu’elles sont membres de la communauté », a déclaré Akbary.

« Mes amis en Afghanistan ont peur, ils ne savent pas ce qui leur arrivera à l’avenir, alors ils essaient juste de se cacher.

D’innombrables Afghans gays tentent de fuir le régime barbare des talibans

Les commentaires d’Akbary interviennent alors que Rainbow Railroad, un organisme de bienfaisance qui aide les demandeurs d’asile LGBT+, a révélé qu’il avait été en contact avec plus de 200 Afghans homosexuels qui tentaient de s’échapper.

« Notre crainte avec les talibans est que les membres de la [LGBTQ+] communauté sera ciblée », a déclaré Kimahli Powell, directeur exécutif de Rainbow Railroad. Nouvelles de Radio-Canada.

« Nous voyons déjà des rapports inquiétants selon lesquels les talibans recherchent des membres de la communauté LGBTQ et un rapport faisant état de quelqu’un qui aurait été tué.

D’autres ont exprimé leur inquiétude pour la communauté LGBT+ en Afghanistan depuis que les talibans ont pris le pouvoir de façon spectaculaire au début du mois.

Parler à RoseActualités, l’auteur afghan gay Nemat Sadat a déclaré que les talibans « élimineraient et extermineraient » les personnes LGBT+.

« Les talibans imposeront une politique d’« appâts, tuer et jeter » », a déclaré Sadate après la prise de contrôle des talibans. « C’est-à-dire qu’ils nommeront des informateurs pour attirer les hommes homosexuels et bisexuels en ligne et dans les espaces publics et les emmener dans un endroit isolé, les tuer et se débarrasser de leurs corps. »

Pendant ce temps, un homme bisexuel appelé Basir a dit RoseActualités qu’il craint que les talibans ne le traquent et ne l’exécutent s’ils découvrent sa sexualité.

« Je suis incroyablement terrifié, effrayé, stressé, anxieux, déprimé et frustré », a déclaré Basir.

« Je dois transformer tout acte ou comportement contre leurs règles, sinon la mort m’embrassera. »