Craig Gray et John Burns disent avoir été victimes d’un incident homophobe après qu’un employé d’un Arby’s à Layfayette, dans l’Indiana, a écrit une insulte sur leur reçu de commande le 6 juin 2021. (NBC News/Facebook/Craig Gray)

Un employé du restaurant Arby’s dans l’Indiana a été licencié après avoir écrit une insulte homophobe sur le reçu de commande d’un homosexuel.

Craig Gray et John Burns ont raconté Nouvelles NBC qu’ils dînaient chez Arby’s à Lafayette, dans l’Indiana, le 6 juin, lorsqu’ils ont reçu le reçu d’un client sur lequel était inscrit « f*g ». Burns a déclaré que l’insulte avait été un «choc» parce que le travailleur semblait «un peu maladroit mais très gentil».

« Le caissier qui nous a aidés, le jeune homme qui a été mentionné, semblait vraiment nouveau et un peu maladroit mais très gentil », a expliqué Burns. «Donc, un événement de restauration rapide très courant du type de moulin. Rien de ce que vous attendez d’extraordinaire.

Alors qu’ils attendaient leur commande au restaurant, Gray remarqua qu’il y avait une insulte homophobe sur le reçu au lieu de son nom. Il a ensuite partagé une photo du reçu sur Facebook avec la légende : « C’est donc arrivé chez Arby’s ! Joyeuse fierté, hein ? »

Burns a déclaré qu’un incident aussi homophobe ne lui était jamais arrivé et qu’il avait « vécu ici toute ma vie ». Il a dit Nouvelles NBC qu’ils ont porté le reçu à l’attention du travailleur, mais l’employé a déclaré que l’incident était dû à un « problème informatique ».

« J’ai dit : ‘Regardez ça. Qu’est-ce que c’est? Pourquoi voudriez-vous faire ça ?’ », se souvient Burns. « Et c’est à ce moment-là qu’il a essayé de me donner une excuse boiteuse à propos d’un problème informatique, où il a dit: » Parfois, je mets un nom, et il sortira différemment sur le reçu. «  »

Mais Burns a demandé à voir le directeur, qui a remboursé la commande du couple et a renvoyé le caissier sur-le-champ. Burns s’est souvenu d’avoir vu le travailleur licencié « marcher dans la rue sur le parking » au moment où lui et Gray ont obtenu leur nourriture.

Burns a dit Nouvelles NBC qu’ils n’ont pas eu « d’appel téléphonique ou de conversation téléphonique » avec qui que ce soit du siège social d’Arby pour reconnaître « ce qui s’est passé et s’excuser ». Il a déclaré qu’il souhaitait également « entendre quelque chose du propriétaire de la franchise » sur ce qu’il faisait pour empêcher que de tels incidents homophobes ne se reproduisent à l’avenir.

Un porte-parole d’Arby a confirmé à NBC News que « l’employé franchisé a été licencié quelques minutes après que la direction a pris connaissance de l’incident ». Le porte-parole a expliqué qu’Arby’s a « une tolérance zéro pour les discours discriminatoires de quelque nature que ce soit ».

« Je peux confirmer que le franchisé et nous, chez Arby’s Corporate, avons tous deux contacté les invités en vain », a ajouté le porte-parole.