Un directeur blanc d’une école catholique de Long Island, New York, a forcé un élève noir de 11 ans à s’agenouiller et à s’excuser auprès d’un enseignant – l’appelant la «manière africaine» de s’excuser, a rapporté le Daily News.

La mère du garçon, Trisha Paul, dit que c’était assez dérangeant d’apprendre la punition de son fils de sixième année aux mains du directeur de l’école marianiste St. Martin de Porres John Holian.

«St. Martin ne tolère ni n’accepte les actions de notre directeur. L’incident ne reflète pas nos valeurs établies de longue date ou les protocoles établis concernant les problèmes liés aux étudiants. Nous avons lancé un examen interne de l’incident et rappelé dans les termes les plus clairs quelle est la pratique établie et approuvée pour l’interaction étudiants-professeurs », a déclaré le directeur par intérim James Conway dans un communiqué lundi.

Trayson, le fils de Paul, âgé de 11 ans, lui a dit qu’il avait commencé à travailler sur une tâche à l’avance, pendant que la classe lisait encore le texte.

Le professeur aurait déchiré sa feuille de travail devant la classe, l’a réprimandé pour ne pas avoir suivi les instructions et l’a emmené au bureau de Holian.

Le fils de Paul a informé sa mère le jour où cela s’est produit, mais elle était trop secouée pour affronter immédiatement le directeur, a déclaré la mère. Lorsque Holian a appelé le 1er mars pour discuter des plans de la première communion, elle lui a demandé ce qui s’était passé.

«Il a admis qu’il lui avait demandé de se mettre à genoux», a déclaré Paul. «Il n’a pas reconnu que ce qui s’était passé était mal ou ce que je ressentais. … Il n’avait pas du tout de remords ou d’excuses.

Holian aurait dit à Paul qu’il avait demandé à son fils de s’agenouiller pour s’excuser parce qu’il avait déjà vu un homme du Nigéria le faire avec son fils. Il a décrit la punition comme «la manière africaine et nigériane».

«Quand il a fini de raconter cette histoire, j’étais juste au téléphone déconcerté», a déclaré Paul, qui est haïtien américain. «Mon enfant n’est pas nigérian. Nous ne partageons pas les mêmes cultures ou croyances. Vous supposez que parce que mon enfant est noir, il doit également s’agenouiller.

Lorsque Holian et Paul se sont rencontrés quelques jours plus tard dans son bureau, Paul a déclaré que l’éducateur aurait ajouté qu ‘«il pensait que s’il [Trayson] s’est excusé de se lever, cela n’aurait pas été authentique.

Paul, un administrateur de l’hôpital, a déclaré au point de vente que son fils avait été choisi pour une punition unique parce qu’il était noir.

«C’était un acte raciste», a déclaré Paul. «Dans d’autres écoles, quand ils sont disciplinés, c’est la détention, ce sont des devoirs supplémentaires, il existe d’autres moyens de discipliner un enfant. Mais dégrader un enfant, les humilier en le généralisant parce qu’il n’est qu’un garçon noir, n’a aucun sens.

Trayson est «juste blessé et humilié», selon sa mère.