LA Pride 2019. (AGUSTIN PAULLIER / AFP via Getty)

LA Pride s'est éloignée de sa manifestation «All Black Lives Matter», après que les organisateurs ont révélé avoir travaillé «en collaboration» avec la police.

LA Pride a été annulée il y a près de deux mois en raison de la pandémie de coronavirus, mais les organisateurs ont annoncé la semaine dernière qu'ils avaient l'intention de la remplacer par une marche Black Lives Matter.

Cependant, l'événement a été critiqué par la communauté LGBT + après qu'un organisateur de LA Pride ait écrit une lettre à la police pour demander la permission et l'approbation de la marche.

Dans la lettre, les organisateurs ont demandé un permis pour un événement spécial afin de tenir sa marche Black Lives Matter et ont déclaré qu'ils étaient impatients d'organiser l'événement «en collaboration» avec le LAPD.

Au cours du week-end, l'organisation s'est excusée d'avoir impliqué la police, écrivant sur Instagram: «Nous avons réalisé que nous n'avions pas d'abord collaboré avec suffisamment de dirigeants et d'activistes clés de la communauté noire qui se battaient en première ligne.

«Pour cela, nous vous présentons nos plus sincères excuses.

«De plus, comme nous avons rapidement mobilisé cette protestation… dans cette hâte, nous avons ignoré l'implication directe de la police qu'implique l'autorisation. Nous comprenons que cela va clairement à l'encontre des exigences d'une réforme systémique de la police. »

Il a ajouté que «la marche de solidarité prévue pour le 14 juin est actuellement en cours de réévaluation» à travers des discussions avec des dirigeants et des organisations noirs.

Le lundi 8 juin, il a annoncé que la marche «All Black Lives Matter» se poursuivrait, mais LA Pride «ne serait plus impliquée».

L'organisation a écrit sur Instagram: «Nous reconnaissons le racisme systémique, les préjugés implicites et les privilèges qui imprègnent ce pays, et cela inclut l'histoire de notre organisation.

«Nous espérons voir des progrès et commencer par un changement de l'intérieur. Avec cela, CSW / LA Pride ne sera plus impliqué dans l'organisation de ce qui sera maintenant connu comme la marche All Black Lives Matter… mais nous sommes en plein soutien.

«Nous serons là et espérons que la communauté LGBTQ + le sera aussi.»

Il a précisé qu'il n'y aurait désormais «plus de policiers ou d'officiers de justice municipale impliqués à quelque titre que ce soit» et que «il s'agit d'une marche de protestation de solidarité et il n'y aura pas de participation des entreprises».

On ne sait pas si la décision de s'éloigner de la marche a été prise par LA Pride ou par les organisateurs de Black Lives Matter.

LA Pride a été sollicitée pour commentaires.